Articles

20
octobre 2017
Economie & finance

Que se passe-t-il sur le marché des SIR ? par Marie Charlotte Vasseur, Research Analyst & Tech Innovation Expert

Depuis quelques mois, l’écart entre le parcours boursier des SIR (Sociétés Immobilières réglementées), actives dans la logistique et le retail est frappant. On remarque un engouement des investisseurs pour l’immobilier logistique. À l’inverse, le secteur du retail souffre d’un sentiment négatif qui impacte fortement les performances.

Lire la suite
20
octobre 2017
Planification & structuration de patrimoine

Le saut de génération… une solution pour vous ? par Anouck Lejeune, Senior Wealth Planner

Les enfants héritent de leurs parents à un âge toujours plus avancé en raison du vieillissement de la population. La plupart du temps, les parents se sont déjà constitués un patrimoine à ce moment et ressentent moins le besoin d’hériter. Les petits-enfants sont, en revanche, plus souvent confrontés à de grands défis de la vie : achat d’un logement, fondation d’une famille, etc. Pour eux, un coup de pouce financier serait le bienvenu.

Lire la suite
20
octobre 2017
Economie & finance

Le dividende : la partie la plus stable de la performance par Puilaetco Dewaay Private Bankers

Si vous en avez le temps, lisez le dernier « guide des marchés » publié par JP Morgan AM. La banque américaine y vante l’importance du dividende, la « deuxième jambe » de la performance globale d’un portefeuille, à côté du gain en capital. Le rappel est loin d’être inutile car il se base sur des statistiques de longue durée. Entre 1926 et 2016, JP Morgan a calculé que la performance moyenne en actions était de 9.8% , soit 5.8% sous forme de gain en capital (hausse des cours) et 4% sous forme de dividendes.

Lire la suite
20
octobre 2017
Economie & finance

Rallye de fin d’année pour les actions européennes ? par Puilaetco Dewaay Private Bankers

Les actions européennes sont les stars du moment en Bourse. Nombre d’investisseurs estiment qu’elles pourraient être la classe d’actifs qui brillera en fin de cette année. Le cycle économique en Europe accuse, en effet, du retard sur le cycle américain. D’ailleurs, les analystes attendent quasi deux fois plus de croissance des profits des sociétés cotées européennes que de leurs homologues américaines.

Lire la suite
20
octobre 2017
Economie & finance

Le resserrement quantitatif approche par Frank Vranken, Group Chief Strategist

Le sort semble en être jeté. Aux États-Unis, la Réserve fédérale américaine s’est clairement prononcée en faveur d’une réduction de la taille de son bilan. En conséquence, les obligations qu’elle a jadis acquises en vue de soutenir l’économie ne seront plus réinvesties. Elles seront peut-être même revendues. Ce faisant, la banque centrale américaine annonce sans ambages qu’elle s’engage dans la voie de la normalisation de sa politique monétaire. Des taux d’intérêt à la hausse et un bilan moindre en sont des caractéristiques. Il ne fait cependant aucun doute qu’elle n’agira pas de manière impétueuse étant donné que l’inflation aux États-Unis reste inférieure à l’objectif de la Réserve fédérale

Lire la suite
20
octobre 2017
Economie & finance

Massimo Greco (JP Morgan) : la hausse va se poursuivre à un rythme moins soutenu par Puilaetco Dewaay Private Bankers

En tant que directeur des fonds européens de JP Morgan Asset Management, l’avis de Massimo Greco n’est pas anodin. Selon lui, le « bull market » (marché haussier) est amené à se poursuivre. Toutefois, ce constat ne doit pas empêcher la prudence : « des corrections vont inévitablement se produire et les investisseurs ne doivent pas se voiler la face sous prétexte que nous avons eu un environnement de marché positif pendant très longtemps. Ils doivent également se souvenir que la volatilité n’a pas disparu.

Lire la suite
13
octobre 2017
Economie & finance

Catalogne : le prix à payer pour l’indépendance par Puilaetco Dewaay Private Bankers

Le pire n’a pas eu lieu ou pas encore. Et le pire auquel s’attendait la Bourse, c’était une véritable déclaration d’indépendance unilatérale de la Catalogne. L’absence de divorce unilatéral a donc rassuré les investisseurs et leur a donné à croire que le problème Catalan restera un problème isolé. Bref, qu’il n’y aura pas d’effet contagion sur d’autres régions d’Europe. La plupart des investisseurs tablent même sur un oubli du souci indépendantiste au profit de la nouvelle saison des résultats trimestriels aux États-Unis.

Lire la suite