21
juin 2017

Bio: Simone a soif !

Avec son slogan « Fruits, plants & no bullshit » et son logo décalé, la nouvelle boisson artisanale belge 100% plaisir va faire parler d’elle… Le concept est entièrement nouveau : Simone a soif ! est une « hydrolade », c’est-à-dire une boisson à base de vapeurs de plantes - les hydrolats - , de fruits et de légumes fraîchement pressés plus de l’eau. Pas de sucre ajouté, ni d’édulcorant, aucun additif, ni conservateur ou colorant… Bref, une boisson sans compromis, mise au point par une équipe de trois Bruxellois passionnés qui ont voulu créer une marque qui respire la bonne humeur, l’aventure et la créativité !

simone-a-soif

La genèse du projet

Le point de départ fût la fête d’anniversaire de ma fille, 10 ans à l’époque, en 2013. Je voulais proposer autre chose que des sodas, trop chimiques à mon goût, ou que des jus, tout aussi sucrés qu’un soda. L’eau n’étant pas très festive, j’ai concocté une boisson à base de fruits et d’infusion de plantes. Ma fille était très inquiète mais tous les invités, petits et grands, ont vraiment apprécié. Je me suis très vite aperçue que ma démarche répondait à un besoin : la recherche d’une boisson qui respecte la nature, la santé tout en procurant du plaisir. La même année, lors de vacances en Corrèze, j’ai découvert la notion d’hydrolat, à base de vapeur de plantes obtenue par distillation. Avec l’aide d’une agricultrice corrézienne, j’ai alors créé le concept et le néologisme d’« hydrolade ». Simone a soif ! était née… », explique Agnès Bonfond, l’une des trois associés.

Simone n’est donc pas un mythe, elle existe…

Le nom de la boisson est inspiré de cette rencontre, avec Simone, une agricultrice corrézienne à qui Agnès fait goûter son invention.

Elle a plus de 80 ans et est rayonnante, j’admire son lien à la terre, elle est pleine de dynamisme. On partage les mêmes valeurs. Le nom de Simone s’est donc imposé comme une évidence », raconte Agnès.

Une boisson subtile, différente, mais encore…

Qu’a-t-elle de si original par rapport à une limonade bio ou sans sucre ? « La différence porte sur le produit. C’est la seule boisson plaisir à base d’hydrolat, ce qui représente une innovation mondiale ! C’est une boisson authentique, sans compromis : on fait ce que l’on dit et on dit ce que l’on fait… Nous avons des concurrents, bien sûr, mais sur une partie d’un segment. Prenons par exemplele segment bio. Une limonade bio, c’est un arôme naturel, du sucre de canne bio et de l’eau. Nos produits sont à base de fruits que l’on broie, que l’on presse, auxquels on ajoute de l’eau et de la vapeur de plantes. Sans additif, ni sucre ajouté. L’« hydrolade » est également une boisson santé, selon les critères de l’OMS. Le niveau de sucre apporté par le fruit est maintenu volontairement à un niveau très bas : de 3,5 à 4 % maximum. En comparaison, un soda ou un jus de fruit en contient 14 % », explique Agnès. Simone a soif ! peut se vanter de faire partie des boissons les moins sucrées…

Un autre business model

Là encore, Simone a soif ! se différencie dans son business model. L’entreprise se veut avant tout artisanale. Elle travaille avec des produits issus de l’agriculture locale et s’inscrit dans une communauté locale d’entrepreneurs.

Notre objectif est d’arriver à des résultats économiques, tout en ayant un impact social », poursuit Agnès.

Pas question d’envisager de grands groupes alimentaires ou de grandes unités de production, Simone a soif ! s’inscrit dans le tissu économique local et travaille avec des écoles, des jeunes stagiaires, des entreprises de travail adapté. Sa stratégie de croissance est basée sur le principe de l’essaimage, c’est-à-dire le développement d’un modèle économique local dans un rayon de 200 ou 300 km avec des partenaires locaux. Ensuite, le même modèle est reproduit dans une autre région, avec une autre communauté locale et ainsi de suite.

Un réseau de distribution local et bio

Nous avons déjà un beau carnet d’adresses. Au début, les contacts se faisaient en direct avec les établissements Horeca mais aujourd’hui, nous travaillons de plus en plus avec des grossistes car la logistique n’est pas au cœur de notre activité. Nous avons démarré par une stratégie de visibilité au cœur de Bruxelles (Châtelain, Saint-Gilles, etc.) et du Brabant Wallon. Cette année, nous allons étendre notre distribution à Louvain, Gand, Anvers, Mons, Charleroi et Liège. Progressivement, nos boissons seront disponibles dans des commerces comme Bio Planète, ou des épiceries bio, comme Färm, Sequoia ou encore en ligne, chez eFarmz », ajoute Agnès.

Une boisson qui a le vent en poupe

En avril 2017, la production annuelle de Simone a soif ! représentait 80.000 litres et 260 points de vente (versus 40 en 2016).

« Notre ambition est de devenir la boisson alternative de référence dans quelques grandes villes européennes dans les 5 années à venir. » Agnès Bonfond, fondatrice de Simone a soif !

Simone a soif !, c’est aussi la rencontre de trois personnalités différentes mais complémentaires au niveau des compétences. Alexandre, qui a quitté un géant du soft drink, organise la production et la logistique pour que la boisson soit largement distribuée. Antoine, gourmet et passionné de nature, est la personne clé pour communiquer, marketer et chercher des subsides. Agnès, porteuse initiale du projet, gère la stratégie générale, et part à l’affût de nouvelles idées, recettes et de nouveaux ingrédients. Elle est fière de ses nombreuses expériences managériales, notamment dans la grande distribution. L’aspect durable de l’alimentation est essentiel pour elle.

La question du financement

L’entreprise fonctionne aujourd’hui en partie avec les fonds propres des associés et les capitaux libérés au sein de la société. Les associés ont programmé une levée de fonds pour une durée de douze mois au terme de laquelle ils introduiront une seconde levée de fonds, dont une partie en emprunt et une partie en Equities auprès de leur advisory board. Triodos, la banque qui soutient les entreprises durables, est un partenaire privilégié : elle octroie à Simone a soif ! une ligne de crédit, qui est amenée à évoluer en straight loan au fur et à mesure que les volumes augmentent.

Notre approche est celle d’une start-up qui avance à petits pas », conclut Agnès, « nous prenons le temps de poser les jalons et de grandir progressivement. Notre personne de contact, chez Triodos, a suivi le projet depuis le tout début. Il avait la connaissance de notre structure et du produit, ce qui a facilité les choses. Les relations avec Triodos sont fluides, nous naviguons dans une même communauté de valeurs. »

Des saveurs produites en saison

Dans l’assortiment, on trouve quatre saveurs originales : concombre menthe, géranium pomme, fraise mélisse, poire immortelle. Une véritable combinaison olfactive et gustative ! Selon votre état d’âme ou l’heure à laquelle vous la boirez, vous ressentirez davantage une saveur, une nuance ou un effet particulier… Bon à savoir : les hydrolats ont des vertus ! Ainsi, la menthe est tonique, le géranium facilite la détente, la mélisse lutte contre les angoisses et les insomnies, tandis que l’immortelle est bonne pour la circulation. 

À lire aussi

Une-gestion-durable-de-votre-portefeuille

Une gestion durable de votre portefeuille

Vous souhaitez allier investissement financier rentable et impact sociétal ? En optant pour la gestion de portefeuille durable, vous investissez dans un avenir positif, pour vous et les générations futures. En lien avec vos valeurs, votre patrimoine est investi dans des entreprises responsables, triées sur le volet.

Lire la suite
investissement-immobilier

Investissez autrement dans l’immobilier !

Comme la plupart des Belges, vous avez une brique dans le ventre ? Investir dans l’immobilier physique constitue une forme d’investissement intensive en capital, qui peut également être risquée. C’est pourquoi, chez Puilaetco Dewaay Private Bankers, nous vous offrons des solutions en investissement immobilier de façon indirecte.

Lire la suite