22
octobre 2019

L’or n’est pas le seul métal à reprendre des couleurs

Le marché des matières premières fait plutôt grise mine depuis un an. Ainsi, le minerai de fer, le cuivre, le pétrole ou le blé évoluent loin de leurs sommets. Quelques métaux tirent toutefois leur épingle du jeu.

2_GOLD_BD

L’or est évidemment de ceux-là. Le métal jaune a atteint un nouveau record en euros l’été dernier. Il profite de son rôle de valeur refuge, tant pour les banques centrales qui gonflent leurs réserves que pour les investisseurs. Ces derniers sont d’autant plus enclins à miser sur l’or dans un contexte de taux négatifs et de multiples tensions géopolitiques : guerres commerciales, Brexit, conflits au Moyen-Orient.

Le palladium fait également des étincelles, évoluant au prix record de 1700 dollars l’once, plus cher que l’or. Ce métal de la famille des platinoïdes profite du phénomène de « dédieselisation » du parc automobile. Le palladium est en effet essentiellement utilisé dans les catalyseurs de moteurs à essence alors que les catalyseurs diesel contiennent davantage de platine. La hausse du prix du palladium ne réfrène pas les constructeurs automobiles étant donné qu’il n’est question que de 3-4g (0,1 once) par voiture. Mais la pénurie menace.

Quant au nickel, il a bondi de 35% depuis juillet après la décision de l’Indonésie d’avancer son embargo de 2 ans. Le premier producteur mondial de nickel ne devrait ainsi plus exporter de minerai brut dès le 1er janvier 2020. Les marchés espèrent encore un assouplissement de la mesure comme lors du précédent embargo de 2014.

Cependant, les enjeux sont désormais bien plus importants pour le pays. Il ne s’agit plus simplement de développer l’industrie de la transformation du minerai en métal -dont l’exportation demeure autorisée- mais de devenir un acteur mondial des batteries électriques pour voitures. Ses minerais de nickel contiennent en effet aussi du cobalt, un autre métal critique pour la fabrication de batteries. Les projets indonésiens liés aux véhicules électriques ont d’ailleurs déjà attiré de nombreux constructeurs automobiles comme Volkswagen, Mercedes, Tesla ou Toyota.

À lire aussi

Une-gestion-durable-de-votre-portefeuille

Une gestion durable de votre portefeuille

Vous souhaitez allier investissement financier rentable et impact sociétal ? En optant pour la gestion de portefeuille durable, vous investissez dans un avenir positif, pour vous et les générations futures. En lien avec vos valeurs, votre patrimoine est investi dans des entreprises responsables, triées sur le volet.

Lire la suite
investissement-immobilier

Investissez autrement dans l’immobilier !

Comme la plupart des Belges, vous avez une brique dans le ventre ? Investir dans l’immobilier physique constitue une forme d’investissement intensive en capital, qui peut également être risquée. C’est pourquoi, chez Puilaetco Dewaay Private Bankers, nous vous offrons des solutions en investissement immobilier de façon indirecte.

Lire la suite
Pourquoi-choisir-puilaetco-dewaay-pirvate-bankers

Pourquoi choisir Puilaetco Dewaay Private Bankers ?

Depuis 1868, nous sommes animés par un seul et unique objectif : vous proposer des solutions performantes, personnalisées et responsables. C’est via une approche personnalisée, basée sur notre expérience, notre histoire et une technologie de pointe, que nous exerçons notre métier de banquier privé.

Lire la suite