07
octobre 2019

L’introduction en Bourse ratée de WeWork : pourquoi la Bourse ne pense-t-elle pas comme les capital-risqueurs ?

Après avoir soulevé pas mal d’espoir auprès de ses investisseurs de départ, l’introduction en Bourse (IPO) de WeWork a été reportée aux calendes grecques vu sa trop faible valorisation.

Wework_LandSc

Quasi au même moment, le dévissage en Bourse des actions d’Uber et de Lyft a donné l’impression qu’il y a un monde de différence entre les espoirs des capital-risqueurs et la Bourse.

D’où la question : pourquoi ces « licornes » (ndlr : start up valorisées à plus d’un milliard de dollars) n’ont-elles pas rencontré le succès escompté par leurs investisseurs ? Selon Augustin Landier et David Thesmar, deux économistes français (HEC Paris et MIT), la réponse doit être trouvée du côté des anticipations. Les capital-risqueurs sont par définition optimistes et d’ailleurs chaque nouveau tour de table bat des records.

Le dernier en date, précisent-ils, est celui de la start-up TikTok valorisée à 75 milliards de dollars. Motif ? Les capital-risqueurs ne tiennent pas compte (ou n’y croient pas) d’un scénario de type croissance à long terme faible (« stagnation séculaire ») pour ces licornes. Alors que la Bourse est plus nuancée.

En réalité, en Bourse, les investisseurs pessimistes peuvent par exemple parier à la baisse sur cette « grande stagnation ». Autrement dit, comme le rappellent ces deux économistes : en Bourse, toutes les opinions peuvent s’exprimer et contribuer à la formation des cours. En revanche, ce n’est pas le cas pour ces Licornes car les investisseurs ne peuvent pas parier à découvert tant que ces dernières ne sont pas cotées.

En d’autres mots, « leur valorisation avant introduction en Bourse reflète donc uniquement la croyance des plus enthousiastes » écrivent nos deux économistes. C’est l’avantage de la Bourse, elle fait émerger un cours qui est le reflet des croyances moyennes, alors que le « private equity » fait une large place aux croyances extrêmes.

Photo by Ariann Laurin on Unsplash

À lire aussi

investissement-immobilier

Investissez autrement dans l’immobilier !

Comme la plupart des Belges, vous avez une brique dans le ventre ? Investir dans l’immobilier physique constitue une forme d’investissement intensive en capital, qui peut également être risquée. C’est pourquoi, chez Puilaetco Dewaay Private Bankers, nous vous offrons des solutions en investissement immobilier de façon indirecte.

Lire la suite
Credits

Des solutions de crédit patrimonial sur mesure !

Vous souhaitez saisir une opportunité ou financer une opération importante ? Le tout sans devoir vendre une partie ou la totalité de votre portefeuille ? Chez Puilaetco Dewaay Private Bankers, profitez d’une forme de financement flexible et personnalisée, à des conditions très favorables : le crédit patrimonial également appelé « crédit Lombard ».

Lire la suite
Pourquoi-choisir-puilaetco-dewaay-pirvate-bankers

Pourquoi choisir Puilaetco Dewaay Private Bankers ?

Depuis 1868, nous sommes animés par un seul et unique objectif : vous proposer des solutions performantes, personnalisées et responsables. C’est via une approche personnalisée, basée sur notre expérience, notre histoire et une technologie de pointe, que nous exerçons notre métier de banquier privé.

Lire la suite