15
juillet 2019

Les marchés financiers en mode myopie

La Bourse américaine suscite toujours des interrogations. Alors que les États-Unis viennent de dépasser leur record historique de cycle de croissance positif, alors que leur taux de chômage est à un plus bas historique, et que l’économie US affiche un taux de croissance raisonnable, Jérôme Powell, le président de la FED (Banque centrale américaine) considère qu’il doit baisser les taux comme si… l’économie allait mal.

les-marches-financiers-en-mode-myopie-puilaetco-dewaay

Que ce soit aux États-Unis ou en Europe, les deux grandes banques centrales semblent passer en mode « whatever it takes » pour sauver nos économies via une baisse programmée des taux directeurs aux États-Unis et des taux d’intérêt nuls ou négatifs en Europe.

Pareil arsenal monétaire trouble pas mal d’investisseurs. Ce sont généralement des mesures qu’une banque centrale prend pour relancer une économie. Le « hic », c’est que nous ne sommes pas encore en crise.

Pourquoi dans ce cas le recours à toute cette panoplie monétaire ? La question taraude d’autant plus les investisseurs prudents que toutes ces liquidités injectées dans nos économies ont moins d’impact que par le passé.

L’inflation, par exemple, ne bouge pas trop et reste sous la barre des 2 % chère aux banquiers centraux. Sans doute parce que les causes de la faible inflation sont d’ordre structurel (démographie, technologie) et non pas conjoncturel.

La banque américaine Morgan Stanley trouve d’ailleurs que le marché est trop optimiste en ce moment et réduit son exposition sur les actions au plus bas depuis 5 ans ! Pour Andrew Sheets, l’économiste en chef de Morgan Stanley « moins cher que zéro, cela signifie que l’on vous paye pour emprunter et quand on en est là, c’est que l’économie va vraiment très mal ».

Pour certains investisseurs, la question se résume donc à : les banques centrales peuvent-elles entretenir longtemps l’illusion de la prospérité ? Mais en attendant, ils redoutent que ces liquidités provoquent la création de bulles sur tous les segments (immobilier, obligataire, actions) de l’économie. La spirale négative pourrait être enclenchée mais la Bourse semble l’ignorer. Pour l’instant.

 

À lire aussi

horloge

La gestion personnalisée de votre patrimoine

Vous bénéficiez d’une approche entièrement personnalisée. Épaulés par une équipe d’experts dans leurs domaines et sur base d’outils informatiques performants, nos banquiers privés se concentrent uniquement sur vos besoins particuliers.

Lire la suite
Une-gestion-durable-de-votre-portefeuille

Une gestion durable de votre portefeuille

Vous souhaitez allier investissement financier rentable et impact sociétal ? En optant pour la gestion de portefeuille durable, vous investissez dans un avenir positif, pour vous et les générations futures. En lien avec vos valeurs, votre patrimoine est investi dans des entreprises responsables, triées sur le volet.

Lire la suite
investissement-immobilier

Investissez autrement dans l’immobilier !

Comme la plupart des Belges, vous avez une brique dans le ventre ? Investir dans l’immobilier physique constitue une forme d’investissement intensive en capital, qui peut également être risquée. C’est pourquoi, chez Puilaetco Dewaay Private Bankers, nous vous offrons des solutions en investissement immobilier de façon indirecte.

Lire la suite