16
mai 2019

La « chasse aux coupables » a démarré pour Uber

Les valeurs technologiques font à nouveau la UNE des médias boursiers. Il s’agit le plus souvent de Licornes – des sociétés valorisées à au moins un milliard de dollars – qui font déjà ou feront bientôt leur entrée à Wall Street.

la-chasse-aux-coupables-a-demarre-pour-uber-puilaetco-dewaay

D’après CB Insights, ces Licornes devraient lever un montant record de 138 milliards de dollars. Mais ces entrées en Bourse (IPO) ne se règleront pas comme du papier à musique.

Officiellement, les capitalisations boursières évoquées sont souvent impressionnantes. Ne parlait-on pas à un moment donné de 120 milliards de dollars pour Uber ?

À titre d’exemple, le PIB d’un pays comme Cuba n’est que de 96 milliards de dollars. Mais au final, au moment d’écrire ces lignes, la valorisation d’Uber ne valait plus que 62 milliards de dollars. L’action Uber avait en effet perdu 17 % en deux séances de cotation. Son rival américain Lyft avait aussi perdu 33 % en moins de deux mois de cotation. Et tous les investisseurs qui avaient parié sur Uber avant son entrée à Wall Street, séduits par la promesse d’investir dans le futur « Amazon des transports » sont aujourd’hui dépités.

Et comme toujours dans ces cas-là, la chasse aux coupables (« blame game ») a commencé. Pour l’heure, c’est la banque Morgan Stanley en charge de l’IPO qui est vertement critiquée. D’abord, pour avoir annoncé une trop forte valorisation (120 milliards) avant de se rétracter à 80 milliards. Et ensuite, parce que Morgan Stanley a laissé entrer dans le capital d’Uber des actionnaires qui ne se sont pas engagés à garder leurs actions quelques semaines ou quelques mois après l’introduction en Bourse.

Lyft avait suscité le même genre de critiques puisque les Hedge Funds avaient shorté (vendu à découvert) les actions Lyft pour faire baisser son cours et forcer – par la même occasion – Uber à s’introduire à un cours plus bas. Bref, les investisseurs découvrent que les Licornes ne sont pas les animaux pacifiques que l’on imaginait.

À lire aussi

Une-gestion-durable-de-votre-portefeuille

Une gestion durable de votre portefeuille

Vous souhaitez allier investissement financier rentable et impact sociétal ? En optant pour la gestion de portefeuille durable, vous investissez dans un avenir positif, pour vous et les générations futures. En lien avec vos valeurs, votre patrimoine est investi dans des entreprises responsables, triées sur le volet.

Lire la suite
investissement-immobilier

Investissez autrement dans l’immobilier !

Comme la plupart des Belges, vous avez une brique dans le ventre ? Investir dans l’immobilier physique constitue une forme d’investissement intensive en capital, qui peut également être risquée. C’est pourquoi, chez Puilaetco Dewaay Private Bankers, nous vous offrons des solutions en investissement immobilier de façon indirecte.

Lire la suite
le-crédit-patrimonial-des-solutions-sur-mesure

Des solutions de crédit patrimonial sur mesure !

Vous souhaitez saisir une opportunité ou financer une opération importante ? Le tout sans devoir vendre une partie ou la totalité de votre portefeuille ? Chez Puilaetco Dewaay Private Bankers, profitez d’une forme de financement flexible et personnalisée, à des conditions très favorables : le crédit patrimonial également appelé « crédit Lombard ».

Lire la suite