08
avril 2019

À quoi doit-on s’attendre pour le deuxième trimestre ?

Le premier trimestre a été une aubaine pour les marchés financiers et ce, aussi bien pour les actions que pour les obligations. Les deux classes d’actifs ont été soutenues par l’attitude favorable aux marchés des banques centrales.

À quoi doit-on s’attendre pour le deuxième trimestre ? | Puilaetco Dewaay Private Bankers
La forte hausse des marchés des actions a pris les investisseurs institutionnels à contre-pied. Le rallye boursier s’est notamment caractérisé par une vague de ventes. Ce sont donc finalement les petits investisseurs qui ont davantage eu foi dans la hausse boursière. Et les investisseurs professionnels se trouvent donc face un dilemme : faut-il revenir sur le terrain ou attendre sur la ligne de touche ? Il ressort en outre d’une enquête que les investisseurs internationaux sont massivement sous-pondérés en actions européennes. Vont-ils eux aussi retrouver le chemin du Vieux Continent ?

Beaucoup dépendra bien sûr des taux de croissance. Va-t-on vers une récession ou plutôt vers un atterrissage en douceur de la croissance économique ? La courbe des taux d’intérêt qui s’est entre-temps inversée (c.-à-d. que le taux à court terme est supérieur au taux à long terme) n’est pas en forme et annonçait souvent une récession dans le passé. Des chiffres économiques contraires ne vont pourtant pas nécessairement dans ce sens. En Chine par exemple, les derniers chiffres de la confiance des producteurs ont à nouveau grimpé. Aux États-Unis, les demandes de construction de logements sont également en hausse en raison du taux bas. Si des indices de croissance plus marqués apparaissent également en Europe, il se pourrait que l’on se dirige plutôt vers un atterrissage en douceur, en dépit du ralentissement mondial de la croissance.

Il existe bien entendu encore pas mal d’incertitudes, avec le Brexit en tête. La façon dont les choses se déroulent à Westminster est sans précédent. On se croirait dans un épisode des Monty Python. Les négociations entre les États-Unis et la Chine sont aussi encore en cours et les élections européennes se rapprochent tout doucement. Idem pour les élections en Indonésie et en Chine. En Australie, le passage aux urnes est prévu en mai.

Il y a donc suffisamment de raison de s’attendre à de mauvaises surprises. Nous restons dès lors prudents. Le rapport cours-bénéfice pour les marchés des actions ne peut pas vraiment être qualifié d’avantageux et les rendements obligataires sont de nouveau passés en dessous de zéro pour la majorité des obligations d’État. Il n’y a donc pas beaucoup de bonnes affaires à faire. Certains secteurs sont toutefois très bon marché, comme le secteur bancaire et le secteur automobile. Reste à voir si cela va changer.

À lire aussi

Une-gestion-durable-de-votre-portefeuille

Une gestion durable de votre portefeuille

Vous souhaitez allier investissement financier rentable et impact sociétal ? En optant pour la gestion de portefeuille durable, vous investissez dans un avenir positif, pour vous et les générations futures. En lien avec vos valeurs, votre patrimoine est investi dans des entreprises responsables, triées sur le volet.

Lire la suite
investissement-immobilier

Investissez autrement dans l’immobilier !

Comme la plupart des Belges, vous avez une brique dans le ventre ? Investir dans l’immobilier physique constitue une forme d’investissement intensive en capital, qui peut également être risquée. C’est pourquoi, chez Puilaetco Dewaay Private Bankers, nous vous offrons des solutions en investissement immobilier de façon indirecte.

Lire la suite
le-crédit-patrimonial-des-solutions-sur-mesure

Des solutions de crédit patrimonial sur mesure !

Vous souhaitez saisir une opportunité ou financer une opération importante ? Le tout sans devoir vendre une partie ou la totalité de votre portefeuille ? Chez Puilaetco Dewaay Private Bankers, profitez d’une forme de financement flexible et personnalisée, à des conditions très favorables : le crédit patrimonial également appelé « crédit Lombard ».

Lire la suite